Température ressentie

Température ressentie

 

Les parois d’ une habitation émettent par rayonnement un échange thermique. (voir dessin)

Lors que vous entrez dans une pièce ou la température de l’air est inférieure à celle de votre corps, celui-ci cède ou perd des calories .
La sensation de « bien être thermique » dépend de plusieurs facteurs liés aux transferts thermiques du corps vers son environnement. Il évacue son énergie par :

  • La respiration
  • L’évaporation : pour passer de l’ état liquide à l’ état gazeux , la sueur absorbe des calories elle est d’autant plus intense que l’air est sec.
    L’ HYDROMETRIE INTERIEURE D’UNE HABITATION sera un sujet abordé lors d’un prochain article sur le blog.
  • La convection : quand la température ambiante est inférieure à celle du corps, l’air est réchauffé au contact de la peau.
  • Le rayonnement : quand la température des parois environnantes est inférieure à la sienne , le corps cède des calories à celle-ci.
  • La conduction : quand le corps est en contact avec une paroi froide , il lui cède des calories.

 

Le principal objectif est de maintenir dans le temps une relative stabilité de la température de l’air face aux écarts de température extérieur, entre le jour et la nuit, entre l’été et l’hiver.
On réduit principalement ces écarts par l’ isolation et l’inertie des parois, par la récupération des calories solaires et le chauffage en hiver, par les protections solaires et l’aération nocturne en été .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *